La demande de prolongation grecque est un "bon signal"-Berlin

vendredi 20 février 2015 12h43
 

BERLIN, 20 février (Reuters) - La dernière demande grecque de prolongation de son accord de prêt avec l'Europe est un "bon signal" et constitue une base pour de nouvelles discussions mais n'est pas en soi suffisante en l'état, a déclaré vendredi une porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel.

S'exprimant lors d'une conférence de presse régulière, Christiane Wirtz a dit que le gouvernement avait une position unie et félicitait le ministre des Finances Wolfgang Schäuble pour son "excellent travail dans cette crise et dans les négociations avec la Grèce".

La porte-parole s'est montrée cependant plus conciliante que Schäuble, lorsque ce dernier avait rejeté, jeudi, la proposition soumise par son homologue grec Yanis Varoufakis.

"La lettre du ministre des Finances grec montre clairement que la Grèce reste intéressée par un soutien de l'Union européenne", a observé Wirtz. "La lettre est un bon signal qui nous autorise à poursuivre la négociation".

Elle a ajouté que les ministres des Finances de la zone euro réunis à Bruxelles "continueront à négocier sur cette base" et que les discussions "aboutiront, espérons-le, à un accord avec la Grèce".

(Noah Barkin et Caroline Copley, Wilfrid Exbrayat pour le service français)