20 février 2015 / 07:23 / il y a 3 ans

LEAD 2-Eramet-Le retour au bénéfice opérationnel salué par le marché

* ROC de 75 mlns en 2014 contre une perte de 45 mlns

* Prédit un rebond des prix du nickel

* Conjonction favorable aussi avec euro faible et cours du brut

* Le titre fait un bond de près de 10% (Actualisé avec conférence téléphonique, réaction en Bourse)

PARIS, 20 février (Reuters) - Eramet a retrouvé un bénéfice opérationnel en 2014 et espère bénéficier cette année d‘un rebond des prix du nickel qui s‘ajoutera à un euro faible et à la baisse des cours pétroliers.

Le marché salue ces annonces et le titre du producteur de métaux s‘adjuge 9,27% à 87,79 euros vendredi à 15h30, largement en tête de l‘indice SBF 120 (-0,7%) dans des volumes représentant 4,7 fois ceux réalisés en moyenne en une séance complète ces trois derniers mois sur Euronext.

Les cours du nickel avaient flambé au début 2014 après la décision de l‘Indonésie, grand producteur, d‘interdire les exportations de minerai de nickel non raffiné.

Ils ont rebaissé depuis pour toucher jeudi un plus bas d‘un an, mais le PDG d‘Eramet Patrick Buffet a indiqué que les stocks accumulés avant l‘embargo indonésien commençaient à se résorber.

“L‘effet indonésien jouera pleinement”, a-t-il dit lors d‘une conférence téléphonique. “Mais rien n‘est garanti à cet égard en termes de timing. 2015 pourrait rester une année incertaine en termes de rentabilité de la branche nickel.”

Le groupe a atteint haut la main l‘objectif qu‘il s‘était fixé d‘une hausse de son bénéfice opérationnel au second semestre 2014 par rapport aux 14 millions d‘euros réalisés au premier. Il a annoncé un bénéfice opérationnel courant de 75 millions d‘euros pour l‘exercice, après une perte de 45 millions en 2013.

Eramet a précisé que son activité Nickel avait subi une perte opérationnelle de 52 millions d‘euros en 2014, après une perte de 222 millions un an plus tôt, aidée par 51 millions d‘euros de gains de productivité.

Selon le groupe, une baisse de 0,1 dollar du taux de change de l‘euro pourrait avoir un impact positif de 70 millions d‘euros sur le bénéfice opérationnel, tandis qu‘une baisse de 10 dollars des cours pétroliers pourrait le doper de 17 millions d‘euros.

Eramet pense qu‘il devrait bénéficier de la montée en régime de ses investissements de ces dernières années, tout en prévoyant de maintenir ceux de 2015 sous le seuil de 400 millions d‘euros après les avoir réduits de 41% à 346 millions en 2014.

Il vise aussi une centaine de millions d‘euros de réductions de coûts, comme l‘an dernier, son objectif étant de parvenir à un total cumulé de 360 millions pour la période 2014-2017, soit 13% de ses coûts de 2013.

Eramet a ramené l‘an dernier sa perte nette part du groupe à 159 millions d‘euros, contre 370 millions en 2013, exercice marqué par des coûts de projets et des éléments exceptionnels, et a décidé de ne pas proposer de dividende au titre de 2014.

* Le communiqué :

bit.ly/1Jt8Hfq (Gus Trompiz, Dominique Rodriguez et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Belot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below