Enel ne juge plus nécessaire de vendre ses actifs en Roumanie

jeudi 19 février 2015 20h56
 

MILAN, 19 février (Reuters) - La compagnie d'électricité italienne Enel a suspendu le projet de vente de ses actifs de Roumanie après avoir atteint ses objectifs de désendettement pour 2014, a déclaré jeudi un porte-parole.

Enel, lourdement endetté, avait prévu de céder ses actifs de distribution en Roumanie dans le cadre d'un programme plus large de cession d'actifs qui devait lui rapporter jusqu'à quatre milliards d'euros à la fin 2014.

La cession en novembre de ses 22% dans la compagnie espagnole Endesa pour quelque 3,1 milliards d'euros lui a manifestement suffi pour atteindre ses objectifs.

"Enel confirme que le processus de vente de ses actifs en Roumanie a été temporairement suspendu", a dit un porte-parole du groupe à Reuters jeudi.

Le conseil d'administration fera un point en mars sur le programme de cessions d'actifs dans le contexte du nouveau plan stratégique présenté par l'administrateur délégué Francesco Starace, a-t-il ajouté.

Enel a vu son endettement net diminuer à 38 milliards d'euros à fin décembre alors qu'il visait 39 ou 40 milliards.

Des analystes ont estimé que les actifs en Roumanie pouvaient valoir entre 1,0 et 1,5 milliard d'euros. (Stephen Jewkes, Véronique Tison pour le service français)