** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

jeudi 19 février 2015 13h15
 

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 
    * Les valeurs à suivre à Wall Street : 

    PARIS, 19 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes
progressent jeudi à la mi-séance après l'engagement pris par la Grèce de
rembourser ses créanciers et de ne pas revenir sur ses objectifs budgétaires
afin d'obtenir une prolongation de l'aide qui lui est accordée.
    La demande adressée l'Eurogroupe marque un rapprochement de la Grèce vers la
position défendue par ses partenaires de la zone euro. 
    À Paris, le CAC 40 gagne 0,69%, soit 32,94 points à 4.831,97 points
vers 12h00 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,34% et à Londres, le
FTSE de 0,02%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'adjuge
0,23% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,56%. 
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street
en légère baisse.
    Sur les marchés actions, quatre banques grecques, Alpha Bank,
Eurobank, la Banque nationale de Grèce et la Banque du
Pirée gagnent chacune plus de 10% pour former le quatuor en tête du
Stoxx 600. 
    Hors bancaire, le conglomérat industriel allemand Rheinmetall 
affiche la plus forte progression (+7,36%) en Europe à la faveur d'une hausse de
76% de ses commandes dans la défense au quatrième trimestre.  
    Sur le plan sectoriel, les indices européens de l'énergie, des
ressources de base et des "utilities" forment le tiercé perdant
avec des reculs respectifs de 1,67%, 0,80% et 0,33%. Ces secteurs pâtissent de
la rechute des cours du pétrole, avec un Brent sous le seuil des 60
dollars le baril à 58,97 (-2,58%).
    Le recul de l'or noir affecte logiquement les valeurs liées au pétrole comme
le groupe norvégien de forage en mer Seadrill (-4,50%) ou le français
Total (-2,39%).
    Centrica et Air France-KLM pèsent également sur la
tendance. L'électricien britannique cède 8,64%, enregistrant la plus forte
baisse du Stoxx 600, après avoir notamment annoncé une réduction de son
dividende. 
    La compagnie aérienne franco-néerlandaise abandonne de son côté 7,31% après
ses résultats, signant le plus important repli du SBF 120
. 
    Certains groupes profitent cependant de bons résultats ou de perspectives
jugées encourageantes. 
    L'action Adidas, meilleure performance du Dax, bondit de
plus de 5,5%, l'équipementier sportif allemand s'étant lancé à la recherche d'un
successeur à son président du directoire Herbert Hainer. 
    Capgemini prend la tête du CAC 40 (+5,57%) après avoir publié des
résultats annuels supérieurs aux attentes et prévu une nouvelle croissance en
2015.. 
    Le groupe néerlandais d'intérim Randstad s'envole de 5,41% après
avoir annoncé une progression de 26% de son bénéfice brut au dernier trimestre
2014, légèrement au-dessus des attentes des analystes.  
    Aux changes, l'euro est stable face au dollar à 1,1399 (+0,02%).  
        
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)