Autoroutes-Fin des négociations dans quelques semaines-Macron

mercredi 18 février 2015 09h26
 

PARIS, 18 février (Reuters) - Les négociations avec les sociétés d'autoroutes s'achèveront dans les prochaines semaines, a déclaré mercredi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, en ajoutant que le gouvernement souhaitait que les tarifs des péages n'augmentent pas cette année.

Le gouvernement a suspendu la hausse des tarifs prévue en février, qui devait atteindre 0,57% en moyenne, une décision contestée devant le Conseil d'Etat par les sociétés d'autoroutes.

Les négociations se poursuivent parallèlement entre l'Etat et les concessionnaires pour mettre fin à un bras de fer qui les oppose depuis plusieurs mois sur le régime des autoroutes. Le groupe Vinci, l'un des concessionnaires, s'est dit début février confiant dans la conclusion prochaine d'un accord.

"Les négociations se finiront dans les prochaines semaines", a dit Emmanuel Macron sur BFMTV et RMC.

"Notre souhait, c'est que ça n'augmente pas cette année (...) mais nous discutons", a-t-il ajouté.

"Ce qui est important, c'est qu'il y ait des travaux qui soient faits, que les prix soient régulés et que, pour ces sociétés d'autoroutes, nous pilotions la profitabilité", ce que la loi sur la croissance et l'activité permet, a-t-il poursuivi.

Voir aussi :

Vers une action collective contre les tarifs des péages (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou)