LEAD 1-Rosbank (SocGen) va encore réduire ses effectifs cette année

mardi 17 février 2015 13h01
 

MOSCOU, 17 février (Reuters) - La banque russe Rosbank, filiale de la Société générale, compte réduire ses effectifs de 10 à 15% cette année, a déclaré mardi son directeur général Dmitri Oliounine.

Ces suppressions de postes découlent de fermetures d'agences, de la contraction attendue de la demande de crédits pour les particuliers et d'une réorganisation de la structure de l'entreprise, a-t-il expliqué à des journalistes.

Rosbank avait déjà réduit ses effectifs de 8,5% en 2014.

Le ralentissement économique en Russie, aggravé par les sanctions occidentales et la chute des prix du pétrole, touche de plein fouet les banques du pays.

Selon Dmitri Oliounine, la demande de crédit des particuliers a chuté de 80% par rapport à la même période l'an dernier et la banque a parallèlement vu monter la part de créances douteuses dans son portefeuille de prêts.

"Il est clair que les crédits aux particuliers vont rester sous pression en Russie pendant les prochaines années, qu'il s'agisse des marges ou des volumes", a-t-il dit. "Il est difficile de dire pour combien de temps, mais au minimum cela durera encore deux ou trois ans."

Il s'attend à une baisse de quelque 15% cette année des prêts des banques russes aux ménages.

La baisse d'activité est moins sévère du côté des entreprises car Rosbank a surtout une clientèle de grands groupes. Le ratio de créances douteuses, de l'ordre de 8% en début d'année, devrait augmenter de 1 ou 1,5 point de pourcentage, a estimé Dmitri Oliounine. (Alexander Winning et Oksana Kobzeva, Véronique Tison pour le service français)