Un échec sur la Grèce aurait de graves conséquences-Osborne (GB)

mardi 17 février 2015 10h13
 

BRUXELLES, 17 février (Reuters) - Un échec des négociations sur la dette grecque aurait de graves conséquences pour la stabilité financière, a déclaré mardi le ministre britannique des Finances George Osborne, en appelant Athènes et ses partenaires européens à conclure un accord.

Une absence d'accord "serait très grave pour la stabilité économique et financière", a-t-il dit à son arrivée à une réunion des ministres des Finances de l'Union européenne à Bruxelles. "La Grande-Bretagne veut voir de la compétence, pas du chaos", a-t-il ajouté.

Les discussions au niveau de l'Eurogroupe - les ministres des Finances de la zone euro - ont capoté lundi, la Grèce jugeant "inacceptable" une proposition visant à prolonger de six mois son programme d'aide international. Une nouvelle réunion est prévue vendredi. (Barbara Lewis, Véronique Tison pour le service français)