Varoufakis dit qu'il était prêt à convenir d'un accord différent

lundi 16 février 2015 21h36
 

BRUXELLES, 16 février (Reuters) - Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a déclaré lundi qu'il s'était montré prêt à convenir d'un accord avec les bailleurs de fonds internationaux qui aurait donné à Athènes quatre à six mois de financement supplémentaires en échange de la suspension de certaines nouvelles dispositions budgétaires.

Il a précisé que la Commission européenne lui avait présenté une telle proposition avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) mais ajouté que celle-ci avait été remplacée par une autre proposition, émanant du président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem et qu'il ne pouvait signer car obligeant Athènes à une prolongation du programme en cours.

Un haut fonctionnaire de l'exécutif européen a dit que le commissaire aux Affaires économiques Pierre Moscovici avait "apporté des idées" lors des discussions avec Varoufakis mais que seule la proposition de l'Eurogroupe avait fait l'objet d'une négociation. (Renee Maltezou, Jan Strupczewski et Ingrid Melander, Wilfrid Exbrayat pour le service français)