SYNTHESE-La Grèce promet de coopérer de son mieux sur sa dette

vendredi 13 février 2015 16h57
 

* Début des discussions d'experts avant l'Eurogroupe de lundi

* Les marchés grecs réagissent bien à cette ouverture

* Les retraits aux guichets expliquent le dernier ELA de la BCE

* Athènes veut faire le nécessaire pour parvenir à un accord

* Moscovici est "optimiste" mais pense que ce sera difficile (Répétition mastic §§1-2)

par Alastair Macdonald et Jan Strupczewski

ATHENES, 13 février (Reuters) - Le gouvernement grec a promis de faire "tout son possible" pour parvenir à un accord avec ses bailleurs de fonds internationaux la semaine prochaine, un engagement qu'ont salué les marchés financiers vendredi alors que s'engageaient des discussions entre experts des deux parties pour tenter d'élaborer un compromis.

Pour autant, en Grèce, la crainte d'un chaos financier pousse les épargnants à retirer leur argent des banques grecques, ce qui, selon des sources bancaires, a conduit la Banque centrale européenne (BCE) jeudi à augmenter les liquidités d'urgence mises à disposition des établissements de crédit.

"Nous ferons tout notre possible pour qu'un accord soit conclu lundi", a déclaré le porte-parole du gouvernement grec Gabriel Sakellaridis sur Skai TV, estimant toutefois qu'il n'y aurait rien de catastrophique à ce que l'Eurogroupe fasse le constat d'un échec lundi soir.   Suite...