Alexis Tsipras plaide pour un programme de transition

jeudi 12 février 2015 23h35
 

12 février (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a dit viser jeudi une transition vers un nouveau programme de financement et il a fait état de progrès lors de son premier sommet européen à Bruxelles.

Lors d'une conférence de presse, il a qualifié de premier pas positif ses discussions avec Jeroen Dijsselbloem, le patron de l'Eurogroupe qui réunit les ministres des Finances.

S'exprimant peu avant lui, Dijsselbloem avait pourtant affirmé qu'un accord politique avec Athènes serait "très difficile", même si un accord était possible dès lundi sur les aspects techniques du dossier.

"S'il y a un accord technique lundi, cela signifiera aussi qu'il y a un accord politique", a affirmé Alexis Tsipras.

Il a par ailleurs rejeté l'idée que des discussions dans les prochains jours avec la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international reviendraient à négocier avec la "troïka", le nom donné à ce trio de créanciers internationaux de la Grèce.

"Il n'y a plus de troïka", a dit le nouveau Premier ministre, sensible au rejet de l'austérité par son électorat. (Foo Yun Chee et Renee Maltezou, Véronique Tison pour le service français)