Le Trésor italien pourrait céder 6% d'Enel avant fin mars-sources

vendredi 13 février 2015 00h11
 

MILAN, 12 février (Reuters) - Le gouvernement italien espère boucler la vente d'une participation minoritaire dans Enel d'ici la fin mars, avant d'autres probables cessions, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le Trésor, qui détient 31% du capital de la compagnie d'électricité, projetait l'an dernier de vendre jusqu'à 6% avant la fin décembre mais a dû y renoncer en raison de la volatilité des marchés.

L'amélioration des conditions de marché et le retour de la stabilité politique à la suite de l'élection présidentielle du mois dernier créent de nouveau un environnement favorable pour cette opération, selon les sources.

"Le Trésor veut montrer qu'il peut attirer des investisseurs étrangers et faire un placement réussi", a dit une source financière.

Une source bancaire proche d'Enel a indiqué que des banques avaient été mises en alerte dans la perspective d'une opération qui, une fois la décision prise, serait réalisée en quelques heures.

Enel doit présenter le 18 mars son prochain plan stratégique, le premier sous le nouvel administrateur délégué Francesco Starace.

"Peut-être que les investisseurs voudront attendre de voir ce que le nouvel AD aura à dire avant de mettre leur argent", a ajouté le banquier. (Francesca Landini et Stephen Jewkes, Véronique Tison pour le service français)