February 12, 2015 / 11:24 AM / 2 years ago

GB-La BoE prête à baisser les taux si les prix diminuent

4 MINUTES DE LECTURE

LONDRES, 12 février (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) juge faible la nécessité d'un relèvement des taux d'intérêt cette année et elle est au contraire prête à les abaisser si l'inflation s'enfonce plus que prévu en territoire négatif, montrent jeudi ses nouvelles prévisions.

Son gouverneur Mark Carney a déclaré s'attendre à ce que l'inflation tombe en dessous de zéro au cours des prochains mois en raison de l'effondrement des cours du pétrole mais il a souligné que cela ne signifiait pour autant l'entrée en déflation.

"Le Royaume-Uni ne connaît pas la 'déflation'", a-t-il écrit dans une lettre au ministre des Finances George Osborne, à propos de l'écart entre le niveau actuel de l'inflation britannique (0,5% selon les derniers chiffres publiés) et l'objectif de 2% de la BoE.

La banque centrale table désormais sur une inflation zéro en moyenne au deuxième trimestre de cette année, contre 1% prévu en novembre.

Toutefois, si l'activité globale venait à faiblir et si l'économie britannique était menacée d'entrer dans un cercle vicieux de baisse des prix, la BoE serait prête à réduire ses taux, comme l'ont fait ces derniers mois plusieurs autres banques centrales.

Cette affirmation marque une rupture nette pour l'institution monétaire, qui expliquait jusqu'à présent qu'une baisse de taux ne serait pas d'une grande utilité et que certains établissements financiers n'étaient pas en assez bonne santé pour supporter un taux directeur inférieur à 0,5%, soit son niveau actuel.

La Croissance Britannique Attendue à 2,9%

"Le MPC (Comité de politique monétaire-ndlr) se tient prêt à prendre toute mesure nécessaire face aux événements pour faire en sorte que l'inflation reste en voie de revenir à l'objectif dans un délai raisonnable", a dit Mark Carney.

La BoE prévoit une inflation à 2% dans deux ans et légèrement supérieure à ce seuil dans trois ans.

Le sterling a progressé vers un pic de sept ans contre l'euro en réaction à la prévision d'inflation livrée par l'institut d'émission, les cambistes y voyant malgré tout la confirmation de leurs anticipations d'une première hausse des taux au début 2016.

Sur la conjoncture britannique, le rapport trimestriel sur l'inflation publié jeudi est globalement optimiste, expliquant que l'économie est proche de renouer avec une utilisation de la totalité de ses capacités.

La BoE attend une croissance de 2,9% de l'économie britannique cette année et elle a relevé sa prévision 2016 à 2,9% également, contre 2,6% attendus en novembre.

La vigueur de la croissance devrait favoriser la hausse des salaires, attendue à 3,5% en 2015, le double de celle de 2014.

Les marchés financiers ne s'attendent pas à ce que la Banque d'Angleterre entame le relèvement de ses taux avant le troisième trimestre 2016, note le rapport, alors qu'il y a trois mois, ils prévoyaient un premier resserrement en octobre 2015.

Le fait que la BoE prévoit une inflation légèrement supérieure à son objectif si les taux d'intérêt ne remontent pas d'ici-là suggère qu'elle pourrait vouloir relever son taux directeur légèrement avant l'échéance envisagée. Depuis que la banque centrale a établi ses prévisions, les marchés ont déjà intégré la possibilité d'une hausse de taux début 2016.

* Le rapport complet sur le site de la BoE (en anglais): bit.ly/1E3Fe56 (David Milliken et William Schomberg, Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below