** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

jeudi 12 février 2015 12h29
 

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 
    * Les valeurs à suivre à Wall Street : 

    PARIS, 12 février (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent nettement
dans le vert jeudi à mi-séance et Wall Street devrait ouvrir à la hausse, les
marchés saluant un espoir pour l'Ukraine.
    Un cessez-le-feu entrera en vigueur dimanche dans l'est de l'Ukraine, a
précisé le président ukrainien Petro Porochenko après la conclusion d'un accord
de paix au sommet de Minsk. 
    Les indices de la Bourse de Moscou  ont grimpé après cette
annonce et le rouble a effacé des pertes antérieures pour progresser de 0,6%
face au dollar et à l'euro.  
    Paris, Francfort et Londres ont également accueilli favorablement la
nouvelle. Vers 11h15 GMT, le CAC 40 prend 48,78 points (1,04%) à
4.728,16. Le Dax à Francfort gagne 1,72% et le FTSE à Londres 
avance de 0,39%. L'Eurofirst 300, qui a atteint un plus haut de sept
ans dans le sillage de l'annonce d'un cessez-le-feu en Ukraine, gagne 0,8%.
L'Eurostoxx 50 progresse de 1,5%.
    Jusqu'à la nouvelle venue de Minsk, les marchés étaient hésitants, en raison
notamment des incertitudes quant à l'issue des négociations sur la dette
grecque.
    La séance est marquée en outre par une avalanche de résultats trimestriels.
    A Paris, Renault est en tête des hausses (+9,2%), l'une des plus
fortes progression de l'Eurofirst 300. Le constructeur a fait état jeudi d'un
triplement de son bénéfice net en 2014, l'augmentation de la productivité du
groupe et une baisse des dépréciations ayant éclipsé les effets de changes
négatifs et la crise du marché automobile russe. 
    La plus forte baisse du CAC est pour EDF, qui cède 3,6% malgré
l'annonce de résultats 2014 en hausse. "Au regard des résultats sur l'année
2014, les objectifs fixés par le groupe sur 2018 semblent difficiles à
atteindre, notamment au regard de la baisse des dépenses d'investissement",
estime un trader basé à Paris. 
    Ailleurs en Europe, Crédit suisse s'envole de près de 10% après
avoir annoncé l'instauration de mesures destinées à faire face à la hausse du
franc suisse et fait état d'un bénéfice au quatrième trimestre supérieur au
consensus. 
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture à la hausse de
Wall Street, où les investisseurs prendront connaissance pendant la séance des
inscriptions au chômage pour la semaine dernière, des ventes au détail pour le
mois de janvier et des stocks des entreprises en décembre.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
   

 (Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)