Franc suisse-Eckert promet des décisions pour les collectivités

jeudi 12 février 2015 10h56
 

PARIS, 12 février (Reuters) - Le secrétaire d'Etat français au Budget, Christian Eckert, a promis jeudi des décisions dans les prochaines semaines pour les collectivités locales et les hôpitaux dont les finances sont fragilisées par l'appréciation du franc suisse.

Près de 250 collectivités françaises sont concernées par des emprunts structurés adossés à la devise helvétique, précise le secrétariat d'Etat dans un communiqué.

Christian Eckert a rencontré les représentants des collectivités et des hôpitaux cette semaine. "Ces rencontres ont permis de mieux appréhender la diversité des situations à partir de cas concrets et de s'accorder sur l'urgence à agir pour faire face aux prochaines échéances d'intérêt des collectivités et des hôpitaux les plus fragiles", poursuit le secrétariat d'Etat.

"Des décisions seront annoncées dans les prochaines semaines", ajoute le communiqué, en soulignant que Christian Eckert a invité les collectivités à déposer leur dossier auprès des dispositifs de soutien publics d'ici le 30 avril.

L'Etat a mis en place un fonds de soutien pour les collectivités ayant contracté des emprunts structurés, pour la plupart indexés sur le franc suisse. Son montant, de 1,5 milliard d'euros, pourrait ne pas suffire au vu de la hausse brutale de la devise suisse.

Fin janvier, Christian Eckert avait estimé que le coût de la hausse du franc suisse sur ces crédits pourrait atteindre plusieurs centaines de millions d'euros voire un milliard. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)