La Grèce croit à un accord mais ne veut plus de la troïka

jeudi 12 février 2015 09h42
 

BRUXELLES, 12 février (Reuters) - La Grèce a bon espoir de s'entendre avec ses partenaires européens mais ne veut pas d'une prolongation du programme d'aide international, a réaffirmé jeudi un haut fonctionnaire grec.

Il a également redit qu'Athènes entendait bien engager une série de réformes et ne solliciterait pas de nouveaux prêts.

"Nous avons couvert beaucoup de chemin", a dit le haut fonctionnaire. "Mais nous ne voulons pas prolonger le programme actuel; nous voulons un programme nouveau".

Les ministres des Finances de la zone euro réunis mercredi soir à Bruxelles n'ont pu que dresser le constat de leur incapacité à s'entendre sur le cas de Grèce et se sont donné rendez-vous lundi pour tenter de parvenir à un accord.

(Renee Maltezou et Deepa Babington, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)