Wall Street ouvre en légère baisse en attendant l'Eurogroupe

mercredi 11 février 2015 15h44
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur 

    NEW YORK, 11 février (Reuters) - Wall Street a ouvert
mercredi en légère baisse dans l'attente de la réunion des
ministres des Finances de la zone euro au sujet de la dette
grecque.
    Lors de la réunion de l'Eurogroupe, le ministre grec des
Finances Yanis Varoufakis devrait être pressé par ses homologues
de présenter ses propositions pour sortir de l'impasse liée au
rejet par le gouvernement d'Alexis Tsipras du plan d'aide
actuel.
    Aucune décision concrète ne doit être cependant attendue,
pas plus lors de l'Eurogroupe qu'à l'issue du Conseil européen
de jeudi, car toute proposition économique présentée par Athènes
doit être soumise à la "troïka" des créanciers internationaux de
la Grèce, a déclaré mercredi un haut responsable allemand.
 
    L'indice Dow Jones gagne 36,54 points dans les
premiers échanges, soit 0,20%, à 17.832,22. Le Standard & Poor's
500, qui avait progressé mardi de plus de 1% sur des
anticipations d'un accord sur la dette grecque, recule de 0,08%
à 2.066,99. Le Nasdaq Composite est pratiquement
inchangé à 4.787,93.
    Aux valeurs, Apple, dont la capitalisation
boursière a dépassé mardi 700 milliards de dollars, une première
pour son cours de clôture à Wall Street, prend 0,8% dans les
premiers échanges. 
    Le géant de la technologie a annoncé qu'il allait se fournir
en électricité auprès d'une future centrale solaire en
Californie pour environ 850 millions de dollars afin de réduire
sa facture énergétique 
    PepsiCo prend 1,7%, s'approchant de la barre des 100
dollars après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel meilleur
que prévu et annoncé un programme de rachat d'actions pour 12
milliards de dollars d'ici à 2018. 
    Le chaîne de pharmacies Rite Aid s'envole de plus de
8% après avoir annoncé le rachat d'EnvisionRx, un gestionnaire
des remboursements médicaux non coté, pour deux milliards de
dollars environ (1,8 milliard d'euros).    
    Applied Materials, Cisco Systems,
TripAdvisor et Whole Foods Market doivent
publier leurs résultats après la clôture.

 (Chuck Mikolajczak; Patrick Vignal pour le service français)