LEAD 1-DSM anticipe une hausse de son Ebitda en 2015

mercredi 11 février 2015 09h01
 

AMSTERDAM, 11 février (Reuters) - DSM compte sur une croissance de son excédent brut d'exploitation cette année en dépit d'une baisse des prix de la vitamine E, due à la vive concurrence chinoise, et d'effets de change négatifs.

L'action de la société néerlandaise a souffert de la flambée du franc suisse, à la suite de son désarrimage d'avec l'euro, rendant moins compétitive la production d'un site important située en Suisse.

La société des sciences de la vie et de nutrition estime toutefois qu'un euro affaibli et des opérations de couverture devraient compenser l'effet de change du franc suisse.

Sur le quatrième trimestre 2014, DSM a publié un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de 288 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 2,4 milliards, tous deux légèrement au-dessus des estimations d'analystes interrogés par Reuters.

L'EBE était de 297 millions d'euros au quatrième trimestre 2013.

DSM propose un dividende inchangé de 1,65 euro par action.

Le groupe néerlandais estime que son résultat net subira un impact négatif de 80 millions d'euros cete année si les prix de la vitamine E restent à leurs niveaux actuels.

Il entend améliorer sa situation en s'attachant notamment à réduire ses coûts, surtout dans la division nutrition qui représente la moitié du C.A., a précisé le directeur général Feike Sijbesma.

"Nous continuerons de nous concentrer sur la performance opérationnelle", a-t-il expliqué. "Pour 2015, DSM compte dégager un Ebitda légèrement supérieur à celui de 2014".

L'action gagne 3,5% en ouverture.

(Thomas Escritt, Wilfrid Exbrayat pour le service français)