Norsk Hydro-Résultats et dividende supérieurs aux attentes

mercredi 11 février 2015 08h46
 

OSLO, 11 février (Reuters) - Norsk Hydro a fait état mercredi d'une multiplication par six de son résultat opérationnel courant du quatrième trimestre, ce qui a conduit l'un des premiers aluminiers mondiaux à augmenter son dividende plus que prévu et à relever son objectif de distribution des bénéfices.

Le groupe norvégien a ainsi dégagé sur les trois derniers mois de 2014 un bénéfice d'exploitation de 2,89 milliards de couronnes (337 millions d'euros) contre 471 millions il y a un an et un consensus des analystes financiers interrogés par Reuters de 2,29 milliards de couronnes.

Norsk Hydro prévoit de verser un dividende d'une couronne par action au titre de 2014, contre 0,75 couronne en 2013 et une prévision moyenne des analystes de 0,83 couronne.

La société va désormais verser 40% de ses bénéfices à ses actionnaires au cours du cycle qui vient de commencer contre un ratio de distribution de 30% précédemment.

"Les prix réels plus élevés de l'aluminium (...) ont eu un impact positif significatif sur l'évolution du trimestre, auquel s'ajoute le renchérissement marqué du dollar américain face à la couronne norvégienne et au real brésilien', précise Norsk Hydro dans un communiqué.

La société, l'une des plus importantes du secteur industriel norvégien avec des activités s'étendant du Brésil au Qatar, a précisé qu'elle allait investir 3,9 milliards de couronnes dans une usine d'aluminium pilote, où sera testée à échelle industrielle sa nouvelle technologie HAL4e.

Selon Norsk Hydro, il s'agit de la technologie de production d'aluminium la plus efficace en matière de préservation de l'environnement. Ce projet est soutenu par une contribution de 1,5 milliard de couronnes d'Enova, entreprise publique norvégienne qui apporte son appui aux technologies liés à la préservation de l'environnement.

Norsk Hydro a confirmé sa prévision d'une hausse de 3% à 4% de la demande mondiale, hors Chine, d'aluminium primaire en 2015. (Stine Jacobsen et Terje Solsvik, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)