Fitch place les notes des banques grecques sous surveillance négative

mardi 10 février 2015 18h48
 

BARCELONE/LONDRES, 10 février (Reuters) - Fitch Ratings a annoncé mardi avoir placé sous surveillance avec implication négative les notes de crédit "B-" des quatre grandes banques grecques, en vue d'un possible abaissement.

Sont concernées la Banque nationale de Grèce, la Banque du Pirée, Alpha Bank et Eurobank Ergasias.

"La mise sur surveillance négative reflète la possibilité d'un abaissement des notes en raison de risques accrus pour les financements et les liquidités, Fitch estimant que les négociations entre le gouvernement grec et ses créanciers officiels seront très difficiles", explique l'agence dans un communiqué.

"Cela se traduira probablement par la poursuite de retraits de dépôts dans les banques grecques qui pourrait déclencher la mise en place d'un contrôle des capitaux, en particulier si l'accès à des financements d'urgence venait à être restreint par la Banque centrale européenne."

L'agence Standard & Poor's a de son côté dit maintenir sous surveillance négative ses notes "CCC+" des quatre banques, une mesure qu'elle avait annoncée le 30 janvier. (bit.ly/1KJ31ct)

Le communiqué de Fitch (en anglais)

(avec Narottam Medhora à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)