Areva devrait publier une perte annuelle de plus de E3 mds-JDD

lundi 9 février 2015 07h59
 

PARIS, 9 février (Reuters) - Areva devrait annoncer une perte de plus de trois milliards d'euros pour 2014, a rapporté le Journal du Dimanche (JDD) précisant que l'Etat ne renflouera pas l'entreprise pour le moment et que deux milliards d'euros d'économies sont prévues.

Le groupe nucléaire, dont l'Etat français contrôle près de 87% du capital, a annoncé la semaine dernière prévoir de passer de nouvelles charges et dépréciations d'actifs dans ses comptes annuels qui seront publiés le 4 mars prochain.

"Le second semestre a creusé les pertes (...) Elles seront supérieures à 3 milliards d'euros sur l'année", a indiqué au JDD une source proche du groupe.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe une perte nette de 1,14 milliard d'euros.

Les charges devraient baisser d'environ 15% en trois ans, soit un milliard d'euros et plus d'un milliard d'euros de cessions devraient être réalisés.

L'hebdomadaire cite une cession possible des mines, de la filiale logistique qui pourrait rapporter entre 200 et 300 millions d'euros ou encore de l'activité de démantèlement des sites nucléaires pour plus de 500 millions d'euros et qui intéresserait notamment Veolia Environnement.

Joint par Reuters, Areva s'est refusé à tout commentaire.

Une source au fait du dossier avait indiqué à Reuters que dans le cadre de son futur plan stratégique, Areva envisageait de filialiser ses activités liées aux nouveaux projets de centrales nucléaires à l'international ainsi qu'au traitement des combustibles usés afin d'y faire entrer EDF. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis)