LBO France boucle le rachat de Chryso (Materis) pour E285 mlns

vendredi 31 octobre 2014 17h56
 

PARIS, 31 octobre (Reuters) - LBO France a annoncé vendredi avoir finalisé le rachat de Chryso, la filiale de Materis spécialisée dans les adjuvants pour béton, pour 285 millions d'euros avant frais bancaires.

Le fonds d'investissement et Materis, contrôlé par Wendel , étaient entrés en août en négociations exclusives après que LBO France avait approché les dirigeants de Materis et de Wendel.

"Les activités de Chryso dans les adjuvants sont stratégiques pour le secteur du béton et du ciment", déclare à Reuters Thomas Boulman, partner (associé, NDLR) chez LBO France.

"Aujourd'hui, 99% du béton fait en Europe occidentale contient des adjuvants qui permettent au béton d'améliorer ses performances, par exemple de durer plus d'un siècle au lieu de devenir friable au bout de quinze, vingt ans."

Thomas Boulman rappelle à cette occasion que LBO France a été l'actionnaire majoritaire de Materis entre 2003 et 2006 et que le fonds a réalisé un taux de rendement interne (TRI) de 67% sur cet investissement.

"Chryso a connu une croissance organique moyenne d'environ 8% par an entre 2000 et 2013", souligne le partner de LBO France. "Je connais peu d'entreprises avec une telle croissance de leur activité."

Pour accompagner la croissance de Chryso, le fonds compte tirer parti de la croissance de la demande mondiale de béton.

Des acquisitions seront aussi possibles pour le développement international de l'entreprise, surtout dans les pays émergents.

"Le béton est en croissance globale dans le monde. Il y a des pays émergents comme la Turquie ou l'Inde qui s'équipent", dit Thomas Boulman. "De plus, dans ces pays, la part du béton contenant des adjuvants ne cesse d'augmenter."   Suite...