Berlin veut empêcher une manifestation anti-islamique

jeudi 30 octobre 2014 17h54
 

BERLIN, 30 octobre (Reuters) - La municipalité de Berlin entend interdire la tenue d'une manifestation contre l'islam organisée par des groupes néo-nazis et des supporters de football après des violences survenues dimanche à Cologne où 49 policiers ont été blessés.

Des hooligans (comme ils se nomment eux-mêmes) veulent tenir un rassemblement le 15 novembre à la porte de Brandebourg contre les salafistes, des musulmans ultra-conservateurs.

En charge des affaires intérieures, le sénateur Frank Henkel a indiqué à la chaîne ARD avoir entendu que 10.000 personnes souhaitaient participer à cette manifestation.

"Nous ferons tout ce que nous pouvons pour empêcher cette manifestation", a dit Henkel. "Nous sommes confrontés à une nouvelle forme de violence de rue et de militantisme d'une ampleur nouvelle", a-t-il ajouté.

"(A Cologne), il était clair dès le départ que cela n'avait rien à voir avec une expression politique mais avec l'envie d'affrontements physiques en particulier avec la police", a-t-il ajouté.

Les services de sécurité allemands s'inquiètent d'un risque croissant de violences de rue entre groupes rivaux et mettent également en garde contre l'augmentation du nombre de militants islamistes résidant en Allemagne et étant prêts à rejoindre l'Etat islamique.

Les salafistes prêchent une forme puritaine de l'islam et selon les services de renseignement (BfV) le nombre de leurs fidèles ne cesse de croître, en même temps que les recrues potentielles pour l'EI.

(Madeline Chambers; Pierre Sérisier pour le service français) ;))