Eurofer abaisse ses prévisions 2014 et 2015 de demande d'acier

jeudi 30 octobre 2014 14h58
 

LONDRES, 30 octobre (Reuters) - Eurofer, la fédération européenne de la sidérurgie, a annoncé jeudi avoir réduit à 2,6% sa prévision de hausse de la demande d'acier dans l'Union européenne cette année et dit tabler sur un chiffre équivalent l'année prochaine.

En juillet, Eurofer, qui regroupe de grands producteurs comme ArcelorMittal, ThyssenKrupp et Voestalpine, avait dit prévoir une croissance de la demande de 3,7% cette année et de 3% l'an prochain.

"Des conditions d'activité difficiles persisteront pour le secteur de l'acier dans l'UE tant que la croissance de la demande restera faible et que les importations demeureront à un niveau élevé", a expliqué Axel Eggert, le nouveau directeur général de la fédération.

Eurofer chiffre à 26% en rythme annuel la hausse des importations d'acier de l'Union européenne au deuxième trimestre, expliquant que ce bond a pesé sur la croissance de la production européenne.

Celle-ci ne devrait augmenter que de 2,3% cette année et enregistrer une hausse du même ordre en 2015.

La demande d'acier en Europe reste inférieure d'environ 25% à ses niveaux de 2008, avant la crise financière, et le marché souffre de surcapacités tout en peinant à absorber les importations en provenance de pays tiers.

"En 2015 (...) une amélioration modérée de la demande est à attendre. Toutefois, les importations vont rester à un niveau élevé, exerçant une pression importante sur les marges des aciéries européennes", a dit Axel Eggert. (Maytaal Angel, Marc Angrand pour le service français)