Ouverture timide à Wall Street avant la Fed, Facebook chute

mercredi 29 octobre 2014 14h37
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 29 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert sans grand changement mercredi à quelques heures de l'annonce des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui devrait officialiser la fin de la politique d'assouplissement quantitatif.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,12% à 17.026,33. Le Standard & Poor's 500 , plus large, est inchangé à 1.985,13 et le Nasdaq Composite cède 0,27% à 4.551,91.

Le communiqué de la Fed, attendu à 18h00 GMT, devrait confirmer que la banque centrale n'achètera plus d'emprunts du Trésor et de prêts immobiliers titrisés sur les marchés financiers, signant ainsi la fin de la principale politique non-conventionnelle mise en oeuvre après la crise financière.

Ces achats, de 85 milliards de dollars par mois au départ, ont déjà été ramenés à 15 milliards mensuels.

"Tout le monde attend le communiqué de la Fed dans l'après-midi, je ne prévois pas beaucoup de mouvement d'ici-là", dit Peter Jankovskis, d'OakBrook Investments. "On n'attend pas beaucoup plus qu'une confirmation de l'arrêt du QE, peut-être des indices supplémentaires sur le moment où ils commenceront à relever les taux."

Aux valeurs, Facebook chute de près de 7%, pesant sur le Nasdaq. Le réseau social a annoncé son intention d'augmenter ses dépenses en 2015 et dit s'attendre à un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires sur le trimestre en cours.

A la hausse, Fiat Chrysler Automobiles s'envole de 18% après l'annonce de la scission prochaine de Ferrari, sa marque de luxe, qui sera introduite en Bourse. (Rodrigo Campos, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)