LEAD 1-Next résiste en Bourse après avoir abaissé ses objectifs

mercredi 29 octobre 2014 11h21
 

(Avec précisions, commentaires et cours)

LONDRES, 29 octobre (Reuters) - Next, le deuxième distributeur de prêt-à-porter au Royaume-Uni, résiste en Bourse mercredi après avoir réduit ses prévisions de résultats au vu du début d'automne inhabituellement doux, qui a limité la demande pour les collections d'hiver.

Le titre abandonne 0,47% à 6.410 pence à 10h20 GMT après avoir perdu jusqu'à 4,4% en début de séance. Dans son sillage, Marks & Spencer recule également, de 0,57%.

Dans un communiqué, Next dit s'attendre désormais à un bénéfice compris entre 750 et 790 millions de livres (950 à 1.001 millions d'euros) pour l'ensemble de l'année, alors qu'il tablait précédemment sur une fourchette de 775 à 815 millions.

Même revu en baisse, ce résultat correspondrait à une croissance comprise entre 8 et 14%, de quoi faire mieux que ses principaux concurrents, comme c'est le cas depuis une dizaine d'années.

"Si on arrive à être dans la fourchette, la croissance du bénéfice par action sera de l'ordre de 10 à 16%", a déclaré à Reuters le directeur général, Simon Wolfson.

"C'est une entreprise de qualité, le temps inhabituellement doux ne devrait pas être un problème durable", commente Mark Ward, trader chez Sanlam Securities à Londres. "Ce n'est qu'un accident ponctuel et c'est l'occasion de racheter à bon compte."

Freddie George, analyste chez Cantor Fitzgerald, a de même maintenu sa recommandation d'achat sur la valeur en estimant que "la glissade actuelle est entièrement due à la météo clémente" et ne remet pas en cause les bons fondamentaux du groupe.

Sur les 13 semaines au 25 octobre, période qui correspond au troisième trimestre de son exercice décalé, les ventes de Next ont augmenté de 5,4%, loin de l'objectif d'une croissance de 10%, la clientèle s'étant détournée des pullovers, manteaux et autres écharpes.

Le groupe, numéro deux du marché britannique de l'habillement derrière Marks & Spencer, avait averti le 30 septembre qu'il risquait de devoir réduire ses prévisions si le temps exceptionnellement doux des premiers jours de l'automne persistait en octobre.

Next compte plus de 500 magasins au Royaume-Uni et en Irlande et en détient quelque 200 à l'étranger, avec également une activité de vente à distance via internet et par catalogue. (Neil Maidment, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)