LEAD 1-Lafarge et Holcim notifient leur fusion à Bruxelles

mardi 28 octobre 2014 09h52
 

* Le projet impose des cessions

* Marques d'intérêts de fonds et de groupes industriels

* La cimenterie de Lafarge à Mannersdorf (Autriche) sera conservée

* Les activités d'Holcim en Slovaquie vont être cédées (Actualisé avec citations, cours)

PARIS, 28 octobre (Reuters) - Le français Lafarge et le suisse Holcim ont annoncé mardi avoir formellement notifié à la Commission européenne leur projet de fusion, qu'ils entendent toujours finaliser dans le courant du premier semestre 2015.

Les deux groupes, dont le projet de rapprochement impose des cessions d'actifs pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, précisent en outre être en négociations avec des acheteurs potentiels.

Ils ont dressé début juillet une liste de 3,5 milliards d'euros d'actifs à vendre afin de supprimer des doublons géographiques. Ces activités pèsent pour environ 10% du chiffre d'affaires combiné de Lafarge et de Holcim.

Bruno Lafont, le PDG de Lafarge appelé à devenir le directeur général du nouveau groupe Lafarge-Holcim, a indiqué lors d'une conférence téléphonique être en discussions avec des repreneurs potentiels, tant industriels que financiers, sans donner à ce stade plus de détails.

Début octobre, des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters que deux consortiums industriels, composés de l'irlandais CRH et du mexicain Cemex pour l'un et de l'allemand HeidelbergCement et du brésilien Votorantim Cimentos pour le second, ainsi que quatre groupements de fonds d'investissement, prévoyaient de soumettre des offres de rachat.   Suite...