28 octobre 2014 / 07:39 / il y a 3 ans

LEAD 3-Sanofi avertit sur le diabète pour 2015, l'action chute

* Bénéfice par action du T3 à E1,47 (+10,3% à changes constants)

* Confirmation d‘une hausse de 6% à 8% du BPA 2014

* Les ventes de la division diabète stables en 2015

* Une succession n‘est pas à l‘agenda-DG

* L‘action chute de près de 9% (Actualisé avec précisions)

par Noëlle Mennella

PARIS, 28 octobre (Reuters) - Sanofi a prévenu mardi que des pressions aux Etats-Unis sur le prix du lantus, son médicament phare dans le traitement du diabète, pèseront sur les ventes de cette activité en 2015.

Cette alerte, qui devrait conduire de nombreux analystes à

réviser en baisse leurs prévisions de résultats pour 2015 pèse en Bourse d‘autant qu‘elle s‘ajoute aux incertitudes sur l‘avenir du directeur général, Chris Viehbacher, à la tête du groupe pharmaceutique.

Dans ce contexte, l‘action Sanofi accuse sa plus forte baisse depuis près de six ans et abandonne sa place de première capitalisation boursière du CAC 40 au profit de TOTAL.

Vers 13h30, elle perdait près de 9% à 76 euros quand l‘indice sectoriel européen n‘abandonnait que 0,50%.

“Je suis un peu perplexe par ce qui se passe et je pense que la plupart des gens vont tout simplement appuyer sur le bouton panique jusqu‘à ce que nous obtenions des explications sur ce qui se passe sur le marché du diabète”, commente Mark Clark chez Deutsche Bank.

Au troisième trimestre, les ventes de l‘activité diabète, qui représentent plus d‘un cinquième du chiffre d‘affaires du groupe, ont augmenté presque deux fois moins qu‘au deuxième trimestre.

“Nous avons récemment constaté un environnement plus difficile en termes de prix sur le marché du diabète aux Etats-Unis qui aura un impact sur nos ventes diabète au cours de 2015”, déclare Christopher Viehbacher cité dans un communiqué.

Le niveau des remises nécessaires pour maintenir les positions du Lantus a augmenté de façon significative en raison des rabais substantiels consentis par les concurrents, explique le groupe.

Ces rabais, qui continueront en 2015, n‘affecteront pas les perspectives de bénéfice par action pour 2014 et le groupe compte atténuer leur impact grâce notamment aux lancements de sa nouvelle insuline basale Toujeo. Ainsi, les ventes totales de la division diabète sont attendues globalement stables en 2015, pronostique Sanofi, alors que les analystes tablaient sur une progression.

PAS DE RÉPONSE CLAIRE SUR LA CONFIANCE DU CONSEIL

C‘est dans ce contexte, que Christopher Viehbacher a du s‘exprimer sur son devenir à la tête de l‘entreprise.

Prié de commenter les informations publiées la veille dans la presse sur le sujet, il a répondu qu‘il restait concentré sur les résultats de Sanofi et souligné que la transformation de Sanofi au cours des six dernières années s‘était effectuée avec le soutien du conseil..

Mais il n‘a pas dit si le conseil - qui a simplement indiqué que la succession du directeur général n‘était pas à l‘ordre du jour de sa réunion de la veille relative aux résultats - lui avait clairement exprimé son soutien.

Par ailleurs, le directeur général a déclaré que Sanofi n‘avait pas de projet en cours relatif à la vente de ses médicaments matures

“Les documents qui ont été publiés (...) reflètent des réflexions (...) mais il n‘y a pas de plan majeur pour faire quoi que ce soit en France ou ailleurs concernant ses produits matures”, a assuré Christopher Viehbacher.

Dans une note, Jefferies qualifie de “décevants” les résultats publiés tandis que Bryan Garnier observe que contrairement aux trimestres précédents, le diabète et les marchés émergents ne sont plus les moteurs de croissance de Sanofi mais ont été remplacés par les vaccins et la santé animale au troisième trimestre.

A 1.935 millions d‘euros au troisième trimestre, le bénéfice net de Sanofi a augmenté de 7,8% (+9,4% à changes constants), se situant sous le consensus de 1.969 millions de Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice par action ressort à 1,47 euro (+8,1% en publié et +10,3% à changes constants), contre un consensus de 1,48 euro. Le chiffre d‘affaires s‘inscrit à 8.781 millions d‘euros (consensus 8.927 millions), en hausse de 4,1% en données publiées et de 5,1% en organique.

“Nous sommes satisfaits de la performance du troisième trimestre”, a de son côté déclaré Christopher Viehbacher en confirmant que le bénéfice par action 2014 devrait croître entre 6% et 8%.

Le communiqué : bit.ly/1sxMRc2 (Avec Natalie Huet, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below