LEAD 1-Monte Paschi acculée à vendre des actifs après les tests

lundi 27 octobre 2014 20h05
 

(Actualisé avec l'interdiction temporaire des ventes à découvert sur BMPS et Carige)

par Silvia Aloisi et Pamela Barbaglia

MILAN, 27 octobre (Reuters) - Epinglée par les régulateurs européens, Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) devra vraisemblablement céder des actifs pour renforcer ses fonds propres à défaut de pouvoir solliciter de nouveau ses actionnaires, mis à contribution il y a quelques mois seulement.

A plus long terme, une fusion paraît de plus en plus incontournable mais elle n'est pas pour tout de suite, notent des banquiers d'investissement.

La troisième banque italienne est près de céder sa filiale de crédit à la consommation Consum.it et pourrait aussi mettre sur le marché 10% de la société de gestion Anima. Mais ces deux opérations ne rapporteraient que quelques centaines de millions d'euros alors que l'établissement doit trouver 2,1 milliards d'euros de fonds propres supplémentaires.

Dimanche, à l'annonce des résultats des tests bancaires européens, la banque toscane a dit avoir mandaté UBS et Citi pour examiner ses options stratégiques.

Monte dei Paschi, seule banque italienne a avoir été recapitalisée par l'Etat, ne se remet pas de l'acquisition coûteuse de sa rivale Antonveneta en 2007, juste avant la crise financière mondiale, et d'un scandale sur des produits dérivés lié à cette opération.

L'établissement a accumulé 9,3 milliards d'euros de pertes sur les trois dernières années et a échoué aux tests de la Banque centrale européenne (BCE) en dépit d'une augmentation de capital de cinq milliards d'euros en juin, son quatrième appel au marché depuis 2008.

La banque a maintenant deux semaines pour soumettre un plan de renforcement de ses fonds propres à la BCE et neuf mois pour le mettre en oeuvre. Son cours de Bourse a plongé de 21,5% mardi, dans la crainte d'un nouvel appel aux actionnaires.   Suite...