October 30, 2014 / 10:10 AM / in 3 years

Zone euro/Indicateurs-Hausse inattendue du sentiment économique

9 MINUTES DE LECTURE

BRUXELLES/FRANCFORT (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés en octobre :

* amélioration Du Sentiment économique

30 octobre - Le sentiment économique dans la zone euro a bénéficié d'une embellie inattendue en octobre, montrent les enquêtes publiées jeudi par la Commission européenne.

L'indice du sentiment économique est remonté à 100,7 après être tombé à 99,9 en septembre, au plus bas depuis près d'un an, alors que 22 économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre en baisse à 99,7.

L'amélioration est perceptible dans tous les secteurs, notamment le commerce de détail, les services et la construction.

L'indice du climat des affaires a lui progressé à 0,05 contre 0,02 (révisé), comme attendu.

Tableau

* Le Credit Au Secteur privé Continue De Diminuer

27 octobre - Les prêts aux entreprises et aux ménages de la zone euro sont restés orientés à la baisse en septembre mais ce recul a été un peu moins prononcé que le mois précédent, tandis que la croissance de la masse monétaire s'accélérait légèrement, montrent les statistiques publiées lundi par la Banque centrale européenne (BCE).

La masse monétaire M3 a augmenté de 2,5% en rythme annuel après +2,1% en août, alors que les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 2,2%.

En moyenne mobile sur trois mois, cette croissance est passée de 1,8% à 2,1%.

Les prêts au secteur privé, eux, ont diminué de 1,2% en septembre par rapport au même mois de l'an dernier, après -1,5% en août. Le consensus Reuters donnait une baisse de 1,3%.

Tableau

* L'indice De Confiance Du Consommateur en Hausse à -11,1

23 octobre - La confiance du consommateur dans la zone euro a enregistré en octobre une hausse inattendue après quatre mois de baisse, montre la première estimation publiée jeudi par la Commission européenne.

L'indice de confiance des consommateurs des 18 pays utilisant la monnaie unique est remonté à -11,1 après -11,4 en septembre, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une nouvelle baisse à -12,0.

* Baisse Des Exportations Et Importations en août

Les exportations de la zone euro ont baissé de 3% sur un an en août mais une baisse supérieure des importations, de 4%, a entraîné une hausse de l'excédent commercial, selon des données publiées jeudi par Eurostat.

L'excédent commercial non ajusté des variations saisonnières des 18 pays partageant l'euro s'est établi à 9,2 milliards d'euros contre 7,3 milliards il y a un an.

L'excédent commercial a été révisé en légère hausse pour le mois de juillet, à 21,6 milliards, contre 21,2 milliards en première estimation.

Sur une base mensuelle et corrigées des variations saisonnières (CVS), les exportations ont reculé de 0,9% en août tandis que les importations ont baissé de 3,1%.

Selon Eurostat, les exportations vers le reste du monde sont affectées par le ralentissement économique en Chine et la crise en Ukraine.

Tableau :

* Taux D'inflation confirmé à +0,3% en Septembre

16 octobre - Le taux annuel d'inflation a été de 0,3% en septembre dans la zone euro, son plus bas niveau depuis octobre 2009, a annoncé jeudi Eurostat en confirmant son estimation préliminaire publiée le 30 septembre.

Par rapport à août, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4%, comme attendu par la majorité des économistes interrogés par Reuters.

L'estimation préliminaire d'Eurostat ne porte que sur la variation annuelle. En août, la hausse avait été de 0,4%.

La nouvelle décélération de septembre s'explique en grande partie par la baisse de 2,3% des prix de l'énergie sur un an.

Plus inquiétant, cinq des 18 pays de la zone euro ont été en situation de déflation le mois dernier, dont l'Italie où l'indice des prix s'est tassé de 0,1% sur un an.

Hors énergie et prix alimentaires, l'inflation est ressortie à 0,8% en septembre dans les 18 pays de la zone euro contre 0,9% en août, revenant ainsi à ses niveaux de juin et juillet.

Développement Tableau

* RECUL PLUS MARQUÉ QUE PRÉVU DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE

14 octobre - La production industrielle a baissé plus que prévu en août, en raison d'un repli marqué de la fabrication de biens d'équipement, un nouveau signe suggérant que la conjoncture économique de la zone euro est plus déprimée que ce qui était initialement anticipé.

Selon les données publiées mardi par Eurostat, la production des 18 pays partageant la monnaie unique a reculé de 1,8% sur un mois en août et de 1,9% sur un an.

Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé respectivement -1,6% et -0,9%.

Eurostat a par ailleurs révisé à la baisse les données du mois de juillet : sur un mois la hausse de la production est ramenée à 0,9% (contre +1,0% en estimation initiale) et, sur un an, l'augmentation n'est plus que de 1,6% (contre +2,2%).

"Ce qui est inquiétant c'est que le recul d'un mois sur l'autre du mois d'août est (...) le double de la hausse de juillet donc la tendance de fond semble peu porteuse, ce qui augure mal de la production industrielle de la zone euro pour l'ensemble du troisième trimestre", a déclaré Howard Archer, économiste chez IHS Global Insight.

"Ceci n'est pas une bonne nouvelle pour les espoirs de croissance du PIB au troisième trimestre."

La production de biens d'équipement a reculé de 4,8% sur le mois d'août, un repli qui illustre l'actuelle faiblesse des investissements dans dans la zone euro.

Tableau de la statistique

* LE MORAL DES INVESTISSEURS AU PLUS BAS DEPUIS MAI 2013-SENTIX

6 octobre - Le moral des investisseurs dans la zone euro a baissé pour le troisième mois consécutif en octobre pour tomber à son plus bas niveau depuis mai 2013, ce qui suggère une rechute en récession, montre lundi une enquête de Sentix.

L'indice du sentiment des investisseurs calculé par le cabinet d'études a chuté à -13,7 contre -9,8 en septembre alors que le consensus Reuters le donnait à -11,5.

"Alors que les anticipations étaient juste en dessous de zéro en septembre, elles sont désormais clairement en territoire négatif et cela signifie qu'une récession technique en zone euro - deux trimestres consécutifs de contraction - est encore plus probable", explique Sentix.

"Il est manifeste que ni le discours de la Banque centrale européenne ni ses mesures n'ont pu améliorer les anticipations des investisseurs sur l'économie ce mois-ci".

Le sous-indice des anticipations est tombé à -7,3 en octobre, son plus bas en deux ans, après -2,5 en septembre. Quant à la perpection qu'ont les investisseurs de l'économie de la zone euro, elle est tombée à son niveau le plus bas depuis août 2013.

* LES VENTES AU DÉTAIL ONT PROGRESSÉ PLUS QUE PRÉVU EN AOÛT

3 octobre - Les ventes au détail ont progressé bien plus que prévu dans la zone euro en août, ce qui indique une hausse de la demande des ménages et pourrait donner un coup de pouce à la croissance du troisième trimestre.

Les ventes au détail dans les 18 pays partageant la monnaie unique ont augmenté de 1,2% en août par rapport au mois précédent et de 1,9% sur un an, montrent les statistiques publiées vendredi par Eurostat.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient pour le mois d'août à une augmentation de 0,1% sur un mois et de 0,5% sur un an après une contraction en juillet de 0,4% sur un mois et une progression de 0,5% sur un an.

La plus forte contribution aux bons chiffres du mois d'août provient des ventes de produits non alimetaires et de carburant à la pompe. Le meilleur élève de la zone euro pour les ventes au détail a été l'Allemagne avec une progression de 2,5%.

Tableau de la statistique:

* Les Prix à La Production Ont baissé De 0,1% en août

2 octobre - Les prix à la production ont baissé un peu moins que prévu en août, à la faveur d'une hausse des coûts des machines, suivant les données publiées jeudi par Eurostat, nouvel élément plaidant pour un nouveau coup de pouce à l'économie de la zone euro de la part des Etats et de la BCE.

Ces prix ont diminué de 0,1%, entraînés par les prix de l'énergie, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient un recul de 0,2%.

Annuellement, leur baisse est de 1,4% contre -1,2% anticipé.

Les prix des machines lourdes ont augmenté de 0,1% en août, seule composante de l'indice à avoir monté. Les prix de l'énergie ont diminué de 0,4%.

Pour le mois de juillet, la baisse des prix à la production a été revue à 0,2% au lieu de -0,1% en première estimation. Leur baisse annuelle est de 1,3% au lieu de -1,1% en première estimation.

Seul le mois de juin a vu les prix à la production augmenter depuis le début de l'année.

Tableau:

Les indicateurs de la zone euro en temps réel

Le site d'Eurostat: here

Les indicateurs des mois précédents

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below