9 décembre 2012 / 22:58 / dans 5 ans

LEAD 1-Premiers mariages homosexuels dans l'Etat de Washington

(Actualisé avec nombre de mariages, citations)

SEATTLE, 9 décembre (Reuters) - Cent quarante couples homosexuels ont été unis dimanche à la mairie de Seattle, aux Etats-Unis, pour la première journée de célébration des unions entre personnes de même sexe dans l‘Etat de Washington.

L‘Etat de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis a voté le 6 novembre pour la légalisation du mariage entre personnes du même sexe, comme le Maine et le Maryland.

La nouvelle loi est entrée en vigueur jeudi dernier et dès ce jour-là des centaines de couples gays et lesbiens ont déposé leurs demandes, ouvrant la voie aux premières cérémonies trois jours plus tard.

“Cela veut dire que je peux utiliser le mot mari sans question ou explication”, a déclaré Corianton Hale. Ce concepteur graphique de 34 ans a dit “oui” dimanche à l‘hôtel de ville de Seattle à Keith Bacon, 44 ans, rédacteur publicitaire.

Les cérémonies, qui devaient se dérouler toute la journée, étaient supervisées par le maire Mike McGinn, partisan de longue date des unions homosexuelles.

Quelque 300 personnes attendaient les couples à leur sortie de l‘hôtel de ville sous une pluie froide. Certains lançaient du riz et distribuaient des fleurs.

“C‘est vraiment étrange d‘avoir une grappe d’étrangers vous acclamant à la sortie de la mairie pour une chose à laquelle tant de personnes se sont opposées historiquement. C‘est stupéfiant”, a déclaré Carrie Carson, 40 ans, consultante en management. Elle venait d’épouser Lori Robb, 42 ans, employée chez Microsoft.

Sur les 50 Etats américains, 31 interdisent le mariage entre personnes du même sexe. Neuf Etats et le District de Columbia ont, eux, légalisé l‘union homosexuelle.

La Cour suprême a accepté vendredi d‘examiner la conformité avec la Constitution d‘une loi fédérale qui définit le mariage uniquement comme l‘union d‘un homme et d‘une femme.

Même dans les Etats où elle est reconnue, l‘union homosexuelle ne donne pas droit à des allocations fédérales car un texte législatif adopté en 1996 par le Congrès, le Defense of Marriage Act (DOMA), reconnaît uniquement les mariages entre un homme et une femme. C‘est cette loi que la Cour suprême va examiner. (Laura L. Myers et Jonathan Kaminsky; Guy Kerivel et Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below