** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

jeudi 13 septembre 2012 17h56
 

 PARIS, 13 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en dans le rouge jeudi,
à l'exception de Londres, la nervosité qui prévalait avant la décision de la Réserve fédérale
américaine sur d'éventuelles mesures de soutien à l'économie s'étant accentuée après des
informations de presse évoquant un possible troisième plan de sauvetage pour la Grèce.
 Le CAC 40 parisien et le Dax allemand ont creusé leurs pertes après que Dow
Jones a cité un responsable du Fonds monétaire international (FMI) selon lequel Athènes devrait
solliciter une nouvelle aide. (voir )
 Cette information a par la suite été démentie par le ministre grec des Finances comme par le
FMI ( ) et le Dax s'est ressaisi pour finir en baisse de -0,45%. A Paris, le CAC a
terminé en recul plus net de -1,18% à 3.502,09 points. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300
 n'a cédé qu'un petit -0,12%. 
 Moins sensible aux affres de la zone euro, le Footsie britannique a signé une
progression de 0,65%, faisant preuve d'optimisme sur l'épilogue de la réunion mensuelle de la
Réserve fédérale, dont la décision est attendue à 16h30 GMT. Le président de la Fed Ben Bernanke
donnera une conférence de presse à 18h15 GMT.
 L'espoir d'un nouvel assouplissement quantitatif (QE3) soutient également Wall Street. Le
Dow Jones, le Standard & Poor's et le composite du Nasdaq évoluent tous en
légère hausse à 15h45 GMT.
 "Compte tenu des déclarations de Bernanke à Jackson Hole, les marchés s'attendent à une
certaine forme d'assouplissement", note Matthew Wilson, trader et analyste chez Cambridge
Mercantile Group. La forme, l'ampleur et l'efficacité de cet éventuel programme de relance font
cependant débat chez les analystes. (voir )
 En attendant, des inscriptions hebdomadaires au chômage plus importantes qu'attendu (382.000
contre 370.000) ont confirmé les difficultés du marché de l'emploi américain.
 "Il pourrait y avoir un peu de déception si la Fed n'annonce pas de nouvel assouplissement
quantitatif mais un repli après le fort rally initié par les 'formules magiques' du (président
de la Banque centrale européenne) Mario Draghi serait plutôt sain", estime Alain Zeitouni chez
Russel Investments.
 Sur le front des valeurs, la possible fusion entre EADS (-10,20%) et BAE Systems
 (-7,29%) a continué à peser sur les marchés.
 Ce rapprochement, accueilli avec prudence à Paris comme à Berlin ( ), pourrait
marquer le début d'une révolution pour le secteur de l'armement et de l'aéronautique, qui lorgne
de plus en plus vers les marchés civils pour compenser la baisse des budgets de la défense.
 
 Sur le marché des changes, l'euro a traversé un trou d'air après les informations sur un
éventuel troisième plan d'aide pour la Grèce, mais il a ensuite repris sa marche en avant face à
un billet vert fragilisé par la perspective de nouvel assouplissement monétaire aux Etats-Unis.
La monnaie unique s'échangeait contre 1,2908 dollar à 15h45 GMT, non loin de son plus haut du
jour (1,2931).
 Sur le marché obligataire, les futures sur Bund ont joué leur rôle de valeur refuge après
les rumeurs sur la Grèce, gagnant 80 "ticks" à 140,41 pour effacer leurs pertes du jour
précédent.  
 Les cours du pétrole continuent à bénéficier de l'espoir de mesures de relance aux
Etats-Unis et des tensions au Proche-Orient provoquées par un film anti-musulman. Le Brent de
mer du Nord et le WTI texan gagnent tous les deux plus de un dollar par baril à respectivement
116,60 et 97,20 dollars.  
 
  LA CLÔTURE EN EUROPE
                                                                                         
  Indices                     Dernier  Var. Points  Var. %      YTD
  Eurofirst 300               1106,71     -1,31     -0,12%    +10,52%
  Eurostoxx 50                2544,73    -20,07     -0,78%     +9,85%
  CAC 40                      3502,09    -41,70     -1,18%    +10,83%
  Dax 30                      7310,32    -33,21     -0,45%    +23,94%
  FTSE                        5819,92    +37,84     +0,65%     +4,44%
  SMI                         6513,22    +23,42     +0,36%     +9,72%
 
  Les valeurs à suivre à Paris :            
                                                                                         
  LA TENDANCE A WALL STREET
  Indices              Dernier     Var. points  Var. %       YTD
  Dow Jones           13363,02        +29,67     +0,22%     +9,38%
  S&P-500              1438,97         +2,41     +0,17%    +14,42%
  Nasdaq               3120,36         +6,05     +0,19%    +19,78%
  Nasdaq 100           2800,92         +9,23     +0,33%    +22,96%
 
                                                                                         
  CHANGES
                      Cours    Veille     Var.%        YTD
  Euro/Dlr               1,2907   1,2901     +0,05%      -0,29%
  Dlr/Yen                 77,40    77,85     -0,58%      +0,60%
  Indice dollar           79,63    80,18     -0,14%      -0,69%
  Euro/Yen                99,93   100,43     -0,50%      +0,37%
  Dlr/CHF                0,9399   0,9367     +0,34%      +0,25%
  Euro/CHF               1,2135   1,2089     +0,38%      -0,07%
  Stg/Dlr                1,6119   1,6106     +0,08%      +3,76%
 
                                                                                         
  TAUX
        US Treasuries       Bund              JGB
        Dernier Variation  Dernier Variation  Dernier Variation
  10 ans   1,7317  -0,0260    1,5590  -0,0010    0,8260  -0,0020
  2 ans    0,2260  -0,0200    0,0630  +0,0030    0,0990  +0,0000
  Taux à trois mois européen : -0,0020 à -0,0760
 Futures                      Cours    Veille    Var.%
  Bund                        140,32   139,55   +0,55% 
  OAT                         133,66   133,28   +0,29% 
 
                                                                                         
  PETROLE
  (en dollars)              Cours  Précédent  Var       Var. %     YTD
  Brut léger US             97,82    97,01   +0,81     +0,83%     -1,02%
  Brent                    116,50   115,96   +0,54     +0,47%     +8,49%
 
 
 (Tangi Salaün pour le service français, édité par Marc Angrand)