Ennahda garderait les hauts responsables économiques en Tunisie

jeudi 27 octobre 2011 20h16
 

TUNIS, 27 octobre (Reuters) - Les islamistes tunisiens d'Ennahda, qui attendent la confirmation de leur victoire aux élections constituantes, sont enclins à maintenir à leurs postes le ministre des Finances et le gouverneur de la banque centrale dans un nouveau gouvernement, a indiqué jeudi un responsable du parti.

"La tendance est de garder la même stratégie, sauf pour certains ministres dont la performance a été lamentable", a déclaré à Reuters Samir Dilou, membre du bureau exécutif d'Ennahda.

Le ministre des Finances ferait "probablement" partie de ceux qui resteraient, a-t-il dit.

Comme on lui demandait si ce serait aussi le cas du gouverneur de la banque centrale, il a répondu : "Pourquoi pas?" (Tarek Amara et Christian Lowe, Philippe Bas-Rabérin pour le service français)