Wal-Mart complice de mauvaises conditions de travail en Chine ?

jeudi 26 novembre 2009 08h09
 

PEKIN, 25 novemnbre (Reuters) - La chaîne américaine de grande distribution Wal-Mart Stores est accusée de pousser ses fournisseurs chinois à pas respecter le droit du travail local en exigeant des prix défiant toute concurrence par China Labour Watch.

Dans un rapport publié mercredi, cette association ajoute que Wal-Mart omet de faire état de ces abus, ou ne peut en faire état lorsque la chaîne mène des audits chez ses fournisseurs.

"En tant que numéro un mondial de la distribution, Wal-Mart se sert de ses commandes massives comme d'un levier pour obtenir des prix bas, et les ouvriers souffrent de ce poids financier", dénonce China Labour Watch, dont le siège est à New York.

Dans certaines usines chinoises gérées par des fournisseurs de Wal-Mart, les employés ne remplissant par leurs objectifs de production sont victimes de retenues sur leurs salaires, note l'association.

"Pire que tout, deux de ces usines font appliquer des règles forçant leurs employés à mentir aux auditeurs de Wal-Mart, les réduisant au silence alors que Wal-Mart détourne le regard pour ne pas voir ces conditions de travail dignes d'ateliers clandestins", poursuit-elle.

Wal-Mart a réagi à la publication de ce rapport en annonçant l'ouverture d'une enquête sur les cinq usines prises en exemple par China Labour Watch.

"Nous prenons très au sérieux les informations de ce type, et entreprendrons une action correctrice rapide si nos investigations confirment une partie de ces conclusions", a déclaré le porte-parole de Wal-Mart, Richard Coyle, dans un communiqué.

Pour China Labour Watch, le cas de Wal-Mart démontre que "les codes de conduite des entreprises et les audits d'usines ne suffisent pas à renforcer les droits des travailleurs si les grandes entreprises ne sont pas disposées de leur côté à payer le prix juste d'un produit fabriqué en respectant les critères inclus dans leurs propres codes". (Ben Blanchard et Emma Graham-Harrison, version française Henri-Pierre André) ((Service Informations générales. Tel 01 49 49 53 34. paris.newsroom@reuters.com. Reuters Messaging : henri-pierre.andre.reuters.com@reuters.net))