Les anomalies de Flamanville concernent d'autres réacteurs-ASN

mercredi 25 mai 2016 18h15
 

PARIS, 25 mai (Reuters) - Les anomalies détectés sur la cuve de l'EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) concernent d'autres réacteurs nucléaires en exploitation en France, a déclaré mercredi Pierre-Franck Chevet, le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Ces anomalies, annoncées en avril 2015, concernent le couvercle et le fond de la cuve de l'EPR dont l'acier contient par endroits une trop forte concentration de carbone, ce qui fragilise le matériau.

"Actuellement, les recherches se poursuivent pour regarder dans les historiques de fabrication pour voir si cette anomalie (...) identifiée sur la cuve de l'EPR a pu concerner des composants en exploitation. La réponse est oui, il y en a", a déclaré Pierre-Franck Chevet lors d'une audition au Sénat.

"Actuellement nous sommes en discussions avec EDF pour voir quel est l'impact sur la sûreté de ces anomalies", a-t-il ajouté. (Benjamin Mallet, édité par Cyril Altmeyer)