EDF-Pas d'arrêt de réacteur après les problèmes du Creusot

jeudi 12 mai 2016 11h24
 

PARIS, 12 mai (Reuters) - Les falsifications soupçonnées à l'usine du Creusot (Saône-et-Loire) d'Areva ne conduisent à aucun arrêt de réacteur nucléaire à ce stade, a déclaré jeudi un responsable d'EDF.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé début mai avoir été informée par Areva d'irrégularités dans le contrôle de fabrication d'environ 400 pièces produites au Creusot (Saône-et-Loire) depuis 1965, dont une cinquantaine seraient en service sur le parc électronucléaire français.

Le groupe avait auparavant fait savoir qu'il n'excluait pas des falsifications dans les dossiers de suivi des fabrications.

"A date, tant l'analyse d'Areva que celle de nos équipes (...) ne conduisent à identifier un quelconque réacteur du parc en fonctionnement qui devrait être mis à l'arrêt", a dit Dominique Minière, directeur exécutif d'EDF en charge du parc nucléaire et thermique, lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe.

"A date, nos analyses (ne) nous conduisent à prendre aucune mesure sur le parc en exploitation", a-t-il ajouté. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)