Société générale poursuit Mélenchon et Kerviel pour diffamation

jeudi 7 avril 2016 17h46
 

PARIS, 7 avril (Reuters) - Société générale a annoncé jeudi des poursuites judiciaires en diffamation à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon, co-fondateur et dirigeant du Parti de gauche, et de l'ancien trader de la banque Jérôme Kerviel.

Cette annonce intervient après des propos de Jean-Luc Mélenchon et de Jérôme Kerviel accusant la Société générale de mensonges à la suite des révélations des "Panama papers".

La banque a également fait savoir dans un communiqué que ces poursuites concernaient aussi David Koubi, l'avocat de Jérôme Kerviel, ainsi que "toute personne qui profèrerait de tels propos".

Des sénateurs de gauche et écologistes ont réclamé mercredi des poursuites judiciaires pour "faux témoignage" contre le directeur général de la Société générale, Frédéric Oudéa, l'accusant d'avoir menti devant une commission d'enquête sur la présence de la banque dans des paradis fiscaux.

Frédéric Oudéa a pour sa part dénoncé mercredi les "amalgames et les inexactitudes" visant la Société générale et des chiffres qui circulent "sans commune mesure avec la réalité". (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)