Vallourec-Probables départs contraints liés à la restructuration

mercredi 6 avril 2016 11h12
 

PARIS, 6 avril (Reuters) - La restructuration de Vallourec risque d'entraîner des départs contraints mais le groupe fera tout pour les minimiser, a déclaré mercredi le président du directoire du spécialiste français des tubes sans soudure en acier, Philippe Crouzet.

Plombé par des marchés pétroliers et gaziers atones, Vallourec avait indiqué en février qu'il devait encore réduire ses effectifs de 2.200 postes au niveau mondial d'ici 2017 dans le cadre de son plan structurel, après avoir déjà supprimé environ 3.500 postes équivalent temps plein en 2015, soit 14% de ses effectifs.

"A ce stade, il semble difficile d'éviter les départs contraints, mais nous ferons tout les minimiser et faciliter le retour à l'emploi (...)", a déclaré Philippe Crouzet lors de l'assemblée générale des actionnaires de Vallourec.

"Nous avons déjà redémarré une procédure de plan de sauvegarde de l'emploi en France ; elle a été lancée la semaine dernière et se poursuivra jusqu'à l'été", a-t-il ajouté. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)