EDF confirme envisager d'investir dans le projet Hinkley Point

lundi 7 mars 2016 09h43
 

PARIS, 7 mars (Reuters) - EDF envisage toujours d'investir dans deux réacteurs nucléaires de type EPR en Angleterre à Hinkley Point "dans les meilleures conditions financières pour le groupe", a indiqué lundi à Reuters son PDG, Jean-Bernard Lévy.

Cette mise au point intervient après la démission du directeur financier du groupe, Thomas Piquemal, due à un désaccord sur le calendrier du projet, selon une source au fait du dossier.

"Thomas Piquemal m'a fait part la semaine dernière de sa démission, qu'il a rendue publique hier soir. Je regrette la précipitation de son départ", a indiqué Jean-Bernard Lévy dans une déclaration écrite transmise à Reuters, en rappelant avoir immédiatement nommé Xavier Girre au poste de directeur financier à titre provisoire.

"Avec le soutien de son actionnaire l'Etat, EDF confirme étudier l'investissement dans les deux réacteurs d'Hinkley Point dans les meilleures conditions financières pour le groupe, avec l'objectif de prononcer la décision finale d'investissement dans un avenir proche", a ajouté le PDG.

"EDF s'appuie sur des résultats opérationnels très solides, sur les actions de transformation et les plans d'économies lancés depuis 2015, et sur des investissements concentrés sur la transition énergétique, et sur le redressement indispensable de la filière nucléaire", a également fait valoir Jean-Bernard Lévy. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)