Renault-Les administrateurs indépendants sortent de leur silence

jeudi 5 novembre 2015 08h26
 

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Les administrateurs indépendants de Renault ont publié un communiqué pour rappeler que le conseil d'administration du groupe considère l'adoption des droits de vote doubles par l'Etat comme un facteur pouvant déstabiliser l'alliance avec Nissan

"Les administrateurs indépendants de Renault n'entendent en rien polémiquer sur les déclarations qui peuvent être faites sur l'avenir du groupe", déclarent-ils dans ce communiqué daté de mercredi. "Le conseil considère cette alliance comme essentielle pour la pérennité de Renault et l'adoption des droits de vote doubles de nature à la déstabiliser."

C'est la première fois que les dix administrateurs prennent publiquement la parole sur le bras de fer que se livrent depuis plusieurs mois le PDG de Renault Carlos Ghosn et le ministre de l'Economie Emmanuel Macron sur l'évolution future de l'alliance franco-japonaise.

La crise a éclaté au grand jour en avril lorsque l'Etat français, principal actionnaire, est monté au capital de Renault pour s'assurer à partir de mars prochain les droits de vote doubles prévus par la loi Florange.

Selon des sources au fait du dossier, Carlos Ghosn a ignoré jusqu'ici la demande française visant à créer un groupe de travail conjoint pour préparer une fusion sur des termes fixés par le gouvernement. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)