BOURSES-L'Europe chute après le statu quo de la Fed

vendredi 18 septembre 2015 18h00
 

PARIS, 18 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont chuté vendredi au lendemain de la décision de la Fed, les marchés estimant que le motif invoqué par Janet Yellen - les difficultés des pays émergents et le risque de ralentissement mondial qui en découle - confortent leurs craintes concernant la Chine et la fragilité de la reprise économique mondiale.

Paris a clôturé en baisse de 2,56% à 4.535,85 points mais au-dessus de son plus bas du jour (4.495.05 points). Sur la semaine, l'indice CAC 40 a perdu 0,28%.

Francfort a lâché 3,06% et Milan 2,65%. L'indice EuroStoxx 50 des valeurs vedettes de la zone euro a perdu 3,03%.

Les indices élargis à la zone économique européenne (UE, Suisse, Norvège), STOXX 600 Europe et EuroFirst 300 ont perdu respectivement 1,78% et 1,92% tandis que Londres a abandonné 1,34%.

"C'est une réaction exagérée. On a l'impression que les marchés estiment que le discours justifie leurs craintes entourant la Chine et la croissance mondiale", dit un gérant.

La décision de la Fed a pesé sur le dollar et renforcé l'euro qui, après avoir passé l'essentiel de la journée au-dessus de 1,14 dollar, cède du terrain et s'échange autour de 1,1355 dollar.

A l'inverse, le cours de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans, référence de la zone euro, a progressé et son rendement s'est fortement détendu, de près de 12 points de base à 0,667%.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)