Veolia confirme vouloir se désengager de Transdev

lundi 3 août 2015 09h16
 

PARIS, 3 août (Reuters) - Veolia a confirmé lundi vouloir se désengager de Transdev, la CDC ayant vocation à devenir l'actionnaire de référence de la société de transports publics, et a estimé que des avancées sur le dossier pourraient intervenir fin 2015.

Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a toutefois rappelé que l'opération dépendait toujours d'une solution sur l'avenir de la SNCM, détenue majoritairement par Transdev.

"Nous pensons que dans le courant de la fin de l'année, après qu'une solution aura été décidée par la justice, nous trouverons avec la Caisse des dépôts un moyen de programmer notre sortie des activités de Transdev", a déclaré son PDG, Antoine Frérot, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Le tribunal de commerce de Marseille a ordonné le 10 juin dernier le lancement d'un nouvel appel d'offres de reprise de la SNCM et fixé une audience au 25 septembre.

Le gouvernement français fera tout pour qu'une garantie sur le non-recouvrement par la Commission européenne des aides d'Etat à la SNCM jugées illégales soit obtenue d'ici le 25 septembre, date de l'examen des nouvelles offres de rachat, a indiqué mi-juin le ministre de l'Economie Emmanuel Macron. (Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard)