Lafarge est prêt à étudier la parité de sa fusion avec Holcim

lundi 16 mars 2015 07h18
 

PARIS, 16 mars (Reuters) - Le français Lafarge a annoncé lundi avoir reçu du suisse Holcim un courrier lui faisant part de "positions remettant en cause les conditions financières et de gouvernance" de leur projet de fusion entre égaux.

Lafarge a ajouté dans un communiqué qu'il était "prêt à explorer la possibilité d'une révision de la parité en ligne avec les conditions de marché récentes mais qu'il n'accepterait aucune autre modification des accords actuels".

"Le conseil d'administration de Lafarge reste attaché au projet qu'il entend voir mis en oeuvre", a également indiqué le groupe français.

Selon des informations diffusées dimanche par l'agence Bloomberg, Holcim a proposé à Lafarge de modifier les modalités de leur fusion, notamment en renonçant à une parité d'échange de titres pour adopter un ratio de 0,875 action Holcim pour une action Lafarge.

Toujours selon Bloomberg, Holcim souhaite également renégocier la direction de la future entité fusionnée, notamment pour le poste de directeur général qui devait revenir à Bruno Lafont, l'actuel PDG de Lafarge.

Le projet de fusion entre Holcim et Lafarge a été annoncé en avril 2014 mais les modalités de cette opération ont depuis été fragilisées par un risque de divergence entre les perspectives de résultats des deux groupes. (Benjamin Mallet, édité par Juliette Rouillon)