GDF Suez veut maintenir "une action-une voix", l'Etat s'y oppose

jeudi 26 février 2015 09h24
 

PARIS, 26 février (Reuters) - GDF Suez présentera à l'assemblée générale de ses actionnaires du 28 avril une résolution visant à maintenir le principe "une action-une voix" comme le permet la loi Florange instaurant des droits de vote doubles, a annoncé jeudi son PDG Gérard Mestrallet.

Il a précisé lors d'une conférence avec les analystes que l'Etat français, premier actionnaire de GDF Suez avec 33,3% du capital, avait fait part de son intention de ne pas voter en faveur de cette résolution. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)