Areva-L'Etat prendra toutes ses responsabilités -Macron

mercredi 19 novembre 2014 18h55
 

PARIS, 19 novembre (Reuters) - L'Etat "prendra toutes ses responsabilités" concernant Areva, a déclaré à Reuters mercredi Emmanuel Macron, alors que les nouvelles difficultés du spécialiste français du nucléaire font planer le spectre d'une nouvelle recapitalisation du groupe.

Areva, détenu à près de 87% par l'Etat, a annoncé mardi suspendre ses perspectives financières pour 2015 et 2016, en raison notamment du retard du chantier de l'EPR finlandais et de décalages dans le calendrier de redémarrage des centrales nucléaires au Japon.

"Ce ne sont pas des informations qui sont de nature à compromettre la viabilité de la société, en tous cas l'Etat actionnaire prendra toutes ses responsabilités", a dit le ministre de l'Economie, en marge d'une audition au Sénat.

"Notre volonté, c'est la consolidation de l'entreprise et sa continuité", a indiqué Emmanuel Macron.

A la question de savoir si la situation d'Areva nécessiterait une recapitalisation, il a estimé qu'il était encore trop tôt pour se prononcer.

"C'est trop tôt. Nous regardons avec vigilance les chiffres mais il n'y a pas d'inquiétude, d'angoisse à avoir sur l'activité industrielle d'Areva, sur le fait que c'est une activité pérenne et pour nous une des priorités". (Jean-Baptiste Vey, avec Pascale Denis, édité par Juliette Rouillon)