Kering ralentit au T3, avec Gucci et Bottega Veneta

jeudi 22 octobre 2015 17h51
 

PARIS, 22 octobre (Reuters) - Kering a vu sa croissance organique fortement ralentir au troisième trimestre, plombée par le recul de Gucci, sa marque phare en pleine relance.

Le groupe, également propriétaire de Bottega Veneta, Yves Saint Laurent et Puma, a vu ses ventes totaliser 2,89 milliards d'euros, signant une progression de 12% en données publiées, porté par des effets de change favorables.

A taux de change constants, sa croissance a ralenti à 3,1%, après 7,7% au deuxième trimestre.

Très surveillée, Gucci a vu ses ventes reculer de 0,4%, en ligne avec les attentes des analystes, après un rebond de 4,6% au trimestre précédent largement imputable aux rabais effectués sur les anciennes collections de la précédente directrice artistique Frida Giannini.

Les analystes avaient largement anticipé la baisse de la griffe florentine, les premières collections croisière de son nouveau directeur artistique Alessandro Michele n'étant arrivées en boutique qu'au cours de la deuxième quinzaine de septembre.

Bottega Veneta a elle aussi ralenti (+4,3%), comme nombre de marques de luxe aux prises avec le ralentissement chinois, tandis que Saint Laurent a poursuivi sa brillante trajectoire (+26,6%).

Le communiqué :

bit.ly/1RqCYLC

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)