Les taux bas induisent des risques pour les assureurs-Noyer

mardi 26 mai 2015 11h03
 

PARIS, 26 mai (Reuters) - Le contexte de taux d'intérêt historiquement bas induit à moyen terme des risques pour les compagnies d'assurance, a redit mardi Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France.

Christian Noyer, qui est également président de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), a souligné que cet environnement de taux bas et la volatilité sur les marchés financiers imposaient une vigilance particulière des établissements bancaires.

"A moyen terme, le contexte de taux bas que nous traversons induit des risques pour le secteur de l'assurance", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse sur l'activité de l'ACPR en 2014.

"L'aplatissement de la courbe des taux entraîne en effet une baisse progressive et durable du rendement des actifs, ce qui pénalise tout particulièrement les assureurs vie."

Si le gouverneur de la Banque de France a indiqué que l'an dernier les banques et assureurs français avaient renforcé leur solidité financière, il a néanmoins fait savoir que les taux bas et la volatilité des marchés nécessitaient une vigilance des banques.

"Divers risques ont pesé en 2014 et pèsent encore à ce jour sur le système financier, nécessitant une vigilance particulière", a déclaré Christian Noyer.

"Je pense en particulier à la volatilité observée sur les marchés dans un contexte où leur liquidité est dans bien des cas limitée, ainsi qu'au contexte de très bas taux d'intérêt." (Matthieu Protard et Leigh Thomas, édité par Dominique Rodriguez)