Alstom confirme discuter avec la justice américaine

mercredi 17 décembre 2014 09h11
 

PARIS, 17 décembre (Reuters) - Alstom a confirmé mercredi l'existence de discussions avec le département de la justice américain, au lendemain d'informations selon lesquelles le groupe est sur le point de conclure aux Etats-Unis un accord de règlement dans une affaire de corruption présumée.

"Suite à de récents articles parus dans la presse, Alstom confirme l'existence de discussions avec le département de la justice américain (...) dans le cadre des enquêtes menées par celui-ci. Des informations supplémentaires seront fournies en temps voulu", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Une source a déclaré mardi à Reuters que l'accord que pourrait conclure Alstom atteindrait 700 millions de dollars (559 millions d'euros), soit le montant le plus élevé infligé aux Etats-Unis pour une affaire de corruption étrangère.

Le dossier concerné porte entre autres sur des soupçons de corruption active de fonctionnaires dans le cadre de plusieurs projets, en Indonésie, en Inde et en Chine. (Benjamin Mallet, édité par Wilfrid Exbrayat)