Orange toujours favorable à une consolidation en France

jeudi 23 octobre 2014 10h10
 

PARIS, 23 octobre (Reuters) - Orange est prêt à discuter avec tous les acteurs en vue d'une consolidation des télécoms en France qu'il considère toujours comme une solution bénéfique pour l'ensemble des opérateurs, a déclaré jeudi son directeur financier Ramon Fernandez.

Au début de l'été, l'opérateur a mis un terme - provisoire au moins - aux discussions en vue d'une possible consolidation, en déclarant dans un bref communiqué que les conditions n'étaient pas réunies pour qu'il puisse prendre part à une telle opération. Ses dirigeants ont toutefois souligné à plusieurs reprises que des échanges pourraient reprendre.

"Nous pensons toujours que ce serait bénéfique pour tout le monde", a déclaré Ramon Fernandez lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

"Nous serons attentifs aux initiatives d'autres acteurs mais nous ne serons pas aux avant-postes", a-t-il ajouté.

Ramon Fernandez a par ailleurs indiqué que l'opérateur entendait poursuivre ses efforts de réduction l'an prochain mais sans fournir pour l'instant d'objectif chiffré.

Au troisième trimestre, les réductions de coûts ont permis à Orange de compenser à près de 70% la nouvelle baisse de son chiffre d'affaires.

Le revenu moyen par abonné mobile devrait encore diminuer l'an prochain en France, principal marché d'Orange, a prévenu Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive d'Orange France, tout en précisant que l'ampleur de la baisse serait moindre qu'en 2014. (Gwénaëlle Barzic, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)