L'Etat est un actionnaire de long terme dans PSA, assure l'APE

mercredi 12 octobre 2016 13h53
 

PARIS, 12 octobre (Reuters) - L'Etat est "un actionnaire de long terme" au capital du constructeur automobile PSA et entend respecter les équilibres entre ses différents propriétaires, a déclaré le commissaire de l'agence des participations de l'Etat (APE).

"Nous avons contribué à créer un triptyque actionnarial avec la famille Peugeot et le groupe chinois Dongfeng. Nous n'entendons pas déstabiliser cet équilibre qui a fait ses preuves", a dit Martin Vial, interrogé par le journal, dans son édition datée de jeudi, sur la possibilité que l'Etat se désengage du constructeur.

PSA est depuis 2014 détenu à parité par la famille Peugeot, le chinois Dongfeng et l'Etat français, chacun détenant 14% du capital.

En mai dernier, Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, avait déclaré que les pouvoirs publics n'avaient pas vocation à "rester indéfiniment" au capital de PSA, tout en souhaitant maintenir "l'équilibre entre les actionnaires".

Cette déclaration avait alimenté l'idée que l'Etat puisse céder tout ou partie de sa participation afin de financer d'autres priorités stratégiques, notamment dans le nucléaire. (Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot)