Dassault favorable au maintien de la signalisation chez Thales

mardi 25 octobre 2016 12h51
 

PARIS, 25 octobre (Reuters) - Le PDG de Dassault Aviation , deuxième actionnaire de Thales, a déclaré mardi à Reuters soutenir la direction de l'équipementier dans son souhait de conserver la signalisation ferroviaire au sein du groupe.

Selon BFM Business et latribune.fr, l'Etat, premier actionnaire de Thales, oeuvrerait pour qu'Alstom puisse récupérer l'activité de signalisation de Thales afin de se renforcer après le psychodrame créé par le projet de fermeture de l'usine de Belfort du groupe ferroviaire.

"La signalisation ferroviaire est dans le 'core business' des activités de Thales qui est en charge du développement des grands systèmes dans beaucoup de secteurs", explique Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation dans une déclaration transmise à Reuters.

"Donc l'actionnaire Dassault Aviation soutient le management de Thales dans le souhait de conserver cette activité", ajoute-t-il.

L'Etat détient 26% de Thales et Dassault Aviation 25%.

Une porte-parole d'Alstom a rappelé que le groupe n'avait jamais caché son intérêt pour l'activité de signalisation de Thales mais a souligné qu'aucun mandat n'avait été donné à une banque pour engager un processus en ce sens.

Selon latribune.fr, Rothschild travaille en amont sur le sujet pour le compte d'Alstom. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)